fbpx
Blog Business / SEO / Blogging
Recherche

Comment j’ai gagné 3.030€ en Dropshipping sans faire exprès

L'article vous a plu ? Faites le savoir 😁FacebookTwitterPinterestLinkedIn
Sommaire

J’ai gagné quelques miliers d’euros assez rapidement grâce au Dropshipping, mais sans doute pas comme vous l’auriez imaginé.

gagner de l'argent dropshipping

Fin 2017, je me lance en Dropshipping.

A cette époque là, c’était un peu la révolution de l’année dans le monde des business en ligne.

Bien que le concept ait toujours existé, c’est cette année là qu’il s’est réellement fait connaître dans notre sphère.

J’ai donc acheté une formation sur le sujet car cela m’intriguait de voir passer ce mot dans tous les groupes d’entrepreneuriat dont je faisais partie.

J’y ai appris toutes les bases et ai dévoré le contenu de la formation en une seule nuit.

Le lendemain, j’avais ma boutique de prête.

Ensuite, tout est allé très vite

J’ai posé mes couilles sur la table et sorti ma carte bleue afin que Facebook me rende visible.

Le constat était sans appel : le lendemain je générais des ventes.

Bon ok, j’en ai fait que 3 (qui m’ont apporté un peu moins de 30€) !

Mais ça m’avait suffi à l’époque pour comprendre que le dropshipping, ça marche vraiment !

S’ensuit alors le scalling, qui veut en fait simplement dire “augmenter le budget pub petit à petit”.

Mais mince. Malgré l’augmentation de budget pour ma publicité, je n’arrivais plus à vendre.

Était-ce la chance du débutant qui m’a permis d’obtenir ces 3 ventes ?

Oui et non. Car quand je vais vous révéler la niche dans laquelle je m’étais positionné, vous allez me rire au nez.

Je vendais des montres.

A cet époque, des mastodontes du Dropshipping étaient déjà bien installés sur ce créneau. Et je pense que quelques lecteurs ici présents ont d’ailleurs déjà acheté sur l’une de ces boutiques.

Grossière erreur de ma part, je n’avais pas fait d’étude de marché.

Je me suis précipité, me disant qu’il fallait agir vite avant que la masse de nouveaux arrivants s’y mettent à leur tour.

Ne faites pas comme moi, il n’y a jamais de raison valable de se précipiter. 🙂

Je réitère

Face au constat incontestable que fut l’échec de cette boutique, j’avais conscience que j’avais fait une erreur de positionnement.

Je ne me suis pas découragé pour autant et j’ai donc remonté dans la foulée une nouvelle boutique.

Celle-ci avec un positionnement plus accessible mais toujours très intéressant.

Échec.

J’en remonte une nouvelle.

Échec.

Je m’suis dit : bah merde, j’ai claqué presque 1.000 boules pour que dale.

En réalité, c’était à 60% de ma faute mais ça, c’est une autre histoire. J’étais beaucoup trop impatient et ai fait beaucoup trop d’erreurs.

Enfin bref. Au vu des sommes que j’avais dépensées en si peu de temps, j’étais un peu à court d’argent, vous vous en doutez bien.

J’ai donc eu la brillante idée de vendre toutes mes boutiques. Qui sait, quelqu’un pourrait peut-être en avoir envie !

Et là… Jackpot

Je parviens à en vendre 2 sur 3 !

D’ailleurs, je n’ai jamais compris pourquoi la dernière ne partait pas, étant donné que c’était la plus stylée !

Cela m’avait rapporté 1.000€ ! Les 1.000€ que j’avais perdu, super !

Sauf que ça ne c’est pas arrêté là ! Non non non !

Il y a eu un effet boule de neige !

Les gens se sont rués dans mon Messenger pour me demander si je n’avais pas d’autres boutiques à vendre.

Voici un petit screen de ma boîte de réception des messages en attente d’acceptation :

Un aperçu du nombre de personnes intéressés par mes boutiques auxquelles je n’ai pas pu donner suite

En tout et pour tout, c’est pas moins de 31 personnes qui m’ont contacté pour mes boutiques.

Tu te demandes sans doute pourquoi, n’est-ce pas ?

Cela s’explique simplement par mon amour pour le design.

Non pas qu’elles étaient dotées d’un Webdesign dantesque, mais elles appliquaient les principes élémentaires en termes de design. Ce qui ne courait carrément pas les rues à ce moment là.

Mes boutiques étaient donc très jolies visuellement ! C’est sans doute pour cette seule raison que j’ai réussi à faire ces 3 ventes d’ailleurs !

Et vu que j’avais vendu toutes mes boutiques (sauf la plus stylée du coup..), j’ai eu la bonne idée de… proposer à ces gens de créer leur boutique Shopify !

Et ça a fonctionné ! En un mois et demi, j’en ai créé quelques unes, ce qui m’a apporté pas mal de cash assez rapidement.

C’est donc ainsi que j’ai gagné de l’argent grâce au Dropshipping, et non pas par la vente de produit ! J’ai clairement fait des moves au hasard et ça avait payé !

Chose assez étonnante, pas un seul client n’a été mauvais payeur, ils m’ont toujours payé en temps et en heure. Ce qui est assez rare dans la prestation de service, je tiens à le souligner !

Mais hélas tout n’était pas rose

Effectivement, tout ne l’était pas et je me suis fait avoir pas mal de fois durant cette période. Faute à un manque cruel d’expérience en freelancing.

Tu as d’ailleurs peut-être pu deviné ce qui clochait dans toute cette histoire… N’hésite pas à me le dire dans les commentaires si tu penses le savoir !

Dans tous les cas ce sera le sujet d’un prochain article. 🙂

L'article vous a plu ? Faites le savoir 😁FacebookTwitterPinterestLinkedIn
Écrit par
Adrien Bur
Rejoindre la discussion

C’est moi !

Adrien Bur

Webmaster et Bloggueur depuis 2016. J'ai une affinité particulière avec le eCommerce et les taux de conversion.

Prenez note que

Ce blog est très récent. Pour cette raison, il se peut que quelques bugs subsistent encore. N’hésitez pas à me les faire parvenir en me contactant ici 🙂