fbpx
Adrien Bur - Blog Business > Réfléxion et Divers > Les écoles de graphisme, la grosse douille bien ficelée

Les écoles de graphisme, la grosse douille bien ficelée

Sommaire

Les écoles d’arts et de design : la grosse bullshiterie

Je te préviens l’ami, tu n’es pas habitué à me lire comme ça. Il risque d’y avoir quelques mots familiers. Tu es prêt ? Let’s go.


Depuis gosse je suis très sensible au design des choses.

Alors en 2014, période dans laquelle j’étais dépressif (mais pas vulnérable faut pas déconner) et totalement perdu, je décide de me former au “graphisme” comme on l’appelait à cette époque dans l’hypothèse de devenir designer.

Putain fallait voir ma dégaine à cette époque.

Je le dis tout de suite, je ne vais pas nommer les deux écoles dans lesquelles j’étais. Je n’ai pas le temps ni l’envie de gérer des procès, ni qu’ils me cassent les couilles.

Si tu veux t’inscrire dans une école de design lis bien cet article, tu me paieras un godet plus tard avec l’argent que je t’aurai fait économiser.

Commençons par la première école aka Péon Land

Cette première école vendait sa formation pour devenir “infographiste” comme étant suffisante pour exercer cette profession.

Bien que la forme pédagogique n’était pas dégueulasse en soit, le programme était très loin d’être suffisant pour prétendre à un poste d’infographiste.

Je termine avec une moyenne de 18/20 avec la mention très bien.

Bah ouais tu m’étonnes, le machin te demande de blanchir des dents avec Photoshop, entre autre exercices bidons. N’importe quel gugus ayant accès à YouTube est capable de te blanchir les dents en 2 minutes chrono.

Et encore, si j’ai reçu qu’un 18/20 c’est parce que j’ai volontairement fait quelques fautes ici et là pour qu’ils évitent de s’imaginer que je triche.

Mais j’aurais du m’en douter en voyant la gueule de leur équipe et de leur business modèle. Mais qu’est-ce que tu veux ? J’étais pas de ce monde là moi.

Enfin bref, avec un taro aussi élevé, on est en droit d’attendre un programme et des cours avancés sur l’utilisation possible de Photoshop et Illustrator. Avec de vrais projets.

Apprendre les bases de la suite Adobe pour 2300 balles c’est la douille que j’ai dû faire passer à mes parents. Autant te dire que j’avais la haine. Elle aura au moins eu le mérite de vraiment me lancer dans ce domaine.

Mais t’inquiète pas l’ami, la plus grosse blague, elle arrive.

La deuxième école aka Picnic Douille c’est toi l’Andouille

Cette école est assez connue, et peut-être que si tu cherches une école de design la connais-tu peut-être.

C’est avec cette école que j’ai compris que les enfoirés n’utilisaient pas d’antonymes pour faire passer la pilule.

Cette école n’a le mot école que le nom tant son programme est vide et dénué de tout intérêt pédagogique.

Concrètement, quand je les ai appelé pour intégrer l’école, je leur ai bien exposé mon ambition : devenir un king sur la suite adobe et améliorer mon processus créatif.

Ce à quoi la dame me rassure, évidemment : oui Adrien, tu pourras devenir le king grâce à notre formation.

Bien-sûr, ce sera à moi de faire le boulot, personne ne le fera à ma place. Je ne savais juste pas à quel point. 😂

Mais passons en revu leur méthode pédagogique tu veux bien ? Il faut impérativement que tu comprennes dans quel merdier je m’étais fourré.

La formation se divise en 4 grandes phases, eux-mêmes divisés en sous-modules (globalement). Du grand classique pour l’instant.

La différence qu’a cette école avec les autres c’est… qu’aucun cours ne nous sont donné.

Vraiment. Le seul truc qu’on a reçu c’est un espace élève en ligne et des fascicules, certes intéressant pour un newbie dans le domaine, mais qui en aucun cas ne nous aidera réellement pour les exercices et TP qui nous sont demandés de faire.

Prenons un exemple.

L’un des premiers vrais TP qu’on est censé effectué est assez courant dans les écoles de design graphique.

Il s’agit tout simplement de créer un logo pour un restaurant fictif, avec un cahier des charges plus ou moins précis et tout le tralala.

Sauf que. Eh les mecs.

Où est-ce que vous nous avez appris à faire ça ? On sait même pas par où démarrer. Même pas d’études de cas, rien, nada.

On sait même pas si on doit le dessiner ou le faire numériquement !

Démerdez-vous les mecs.

“Cherchez sur Google” qu’ils nous faisaient comprendre.

Tu commences à voir un peu où je veux en venir ? Attends, c’est pas terminé.

Outre le fait que rien ne nous été enseigné, on était donc livrés à nous même pour apprendre à faire ce qu’ils nous demandaient.

Non, attends, je reformule.

On a payé 1700 € pour faire leur boulot à leur place.

Qu’on soit bien clair, c’est à l’école d’inculquer le savoir et les compétences nécessaires requis au bon suivi de LEUR programme, dans l’objectif de devenir ce qu’ils ont promis qu’on devienne. Pas l’inverse.

Je paye une école pour M’APPRENDRE des choses, pas pour que je tape bêtement sur Google tout ce que je suis CENSÉ apprendre, a l’école.

Tu crois que c’est bon ça s’arrête là ?

L’ami, je te l’ai dit, cette école c’est du foutage de gueule et c’est pas ça le pire.

Quand on trimait pour rendre des exos et autres TP, on se faisait mettre à l’amende comme si on était censé savoir les faire…

C’était dingue.

Un jour j’ai même pris mon téléphone pour les appeler et exposer très clairement ce que je pensais de leur structure de merde. Fort heureusement je n’ai pas réussi à les avoir.

Bon, par contre je dois admettre un fait. Leurs remarques sur les devoirs étaient dans la grande majorité des cas très pertinentes.

Le soucis comme je l’ai écrit plus haut, c’est qu’ils nous jugeaient non pas comme des étudiants, mais comme des professionnels.

Et vu qu’évidemment, 8 élèves sur 10 vivaient la même chose bah… Ça a fini par péter sur Facebook, dans un groupe d’élève. Mais franchement, ils ont bien répondus aux critiques.

Ils ont fait mines de prendre notes, qu’ils allaient changer les choses, et tout le baratin qu’on connait.

Ce qui me fait rire, c’est que de base ce groupe avait été créé par une élève histoire d’échanger avec les autres élèves.

Une personne du service pédagogique de l’école a tenu à avoir également les pleins pouvoirs sur ce groupe, histoire de modérer quand nécessaire. J’ai jamais compris pourquoi la nana avait acceptée.

Ça en dit quand même assez long sur leur besoin de contrôle sur ce qui peut se dire entre les élèves.

J’ai passé 3 ans dans cette école et je n’ai jamais constaté de changement en termes de pédagogie.

Pour être tout à fait transparent, au bout d’un an et demi j’ai décroché car cette école me faisait perdre plus de temps qu’autre chose. 

J’avais alors 20 ans et j’avais toujours pas de Tesla alors tu comprends, le besoin d’oseille se faisait sentir.

Malgré ça, je suis resté dans le groupe Facebook et j’ai continué à échanger avec les élèves.

Même constat 1 an après cette discussion avec le staff de l’école.

Pour conclure, je tiens à dire que les profs étaient, me semble-t-il, tous compétents dans leur domaine.

Le programme, sur le papier avait l’air crédible, si seulement le contenu était existant. Tous les exos et TP étaient pertinent et intéressant. Clairement, seuls les TP et les remarques cassantes (mais utiles) des profs sont à retenir.

Cet article coup de gueule à pour objectif de dénoncer un certain élitisme dissimulé dans le monde du design et de l’art en général.

Et bien entendu, les arnaques de ces écoles.

Faire passer son manque de programme et de pédagogie pour de l’élitisme c’est vraiment moche.

Finalement, j’ai exercé mon activité de Freelance en tant que logo designer en autodidacte jusqu’en 2018.

Morale de l’histoire : fais hyper gaffe à l’école que tu aimerais intégrer. Tu risques de perdre un temps de fou et de l’argent en masse.

Car l’argent que tu places dans une école n’est pas ta seule “perte” d’argent. Il faut compter l’argent que tu ne gagnes pas en attendant de terminer ton cursus.

Prend l’argent que t’aurais placé dans une école, et paye des gens qui t’apprennes réellement à devenir Designer.

En 6 mois – 1 an tu deviens un king de la suite Adobe et tu te professionnalises vraiment. Les idées tu les as.

Vraiment.

Toutes les écoles ne sont probablement pas toutes des arnaques, évidemment. Je vous ai simplement partagé mon expérience avec deux d’entre-elles.

Écrit par
Adrien Bur
S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Guillaume

Déjà une école qui te propose d’être “infographiste” faut fuir tout de suite…