fbpx
Adrien Bur - Blog Business > Se mettre à son compte, mode d’emploi

Se mettre à son compte, mode d’emploi

Ces dernières années, le nombre croissant d’ouvertures de micro-entreprises (+25% en 2019) prouve que de plus en plus de personnes aspirent à une vie de totale indépendance.

S’il est effectivement possible de vivre de son activité, se mettre à son compte n’est pas chose aisée.

Heureusement, dans ce guide, je te donne un max de conseils pour que tu puisses devenir un indépendant à succès.

Pourquoi créer son entreprise ?

Créer sa propre entreprise comporte de nombreux avantages.

Certains cherchent la liberté de mouvement en devenant digital nomade, d’autres ont besoin de prouver qu’ils peuvent réussir seul, d’autre pour s’affranchir du métro boulot dodo…

Personnellement, je suis de ceux pour qui entreprendre est une vocation.

C’est peut-être ton cas également. Quoi qu’il en soit, tout le monde peut se mettre à son compte et commencer à générer des revenus de son activité.

Tu l’auras compris, tout le monde a ses raisons de vouloir devenir indépendant en créant son entreprise.

Voici les avantages que je vois dans la création de son entreprise :

  • Liberté financière
  • Liberté de mouvement (selon le secteur d’activité)
  • Fierté personnelle
  • Pas d’horaires définis
  • Pas de patron
  • On commande le navire
  • On décide avec qui on travaille ou pas
  • On définit ses tarifs
  • Le shot de dopamine que procure la signature d’un client sur un devis

Tu l’auras compris, je suis fan de ce mode de vie ! 😎

Les difficultés à se mettre à son compte

Évidemment comme tu t’en doutes, créer son entreprise ne comporte pas que des points positifs et possède son lot de difficultés.

En fait, tu peux prendre tous les points positifs d’en haut, et créer une nouvelle liste de points négatifs.

Par exemple, la liberté financière est difficilement atteignable sans connaissance aucune du monde de l’entrepreneuriat.

Le fait de définir soi-même ses horaires peut aussi devenir un calvaire pour certains dont la discipline est quelque chose de difficile à respecter.

Être aux commandes de toutes les décisions de son entreprise n’est pas pour tout le monde également. Il faut savoir aimer avoir des responsabilités.

Bref. Tu l’as compris, il faut être prêt sur un maximum de terrains possibles pour espérer lancer avec succès son entreprise.

Bien lancer son entreprise

Pour bien se lancer en tant qu’indépendant, il est nécessaire d’être bien préparé.

On pensera notamment à la création d’un business plan et d’une étude de marché.

Personnellement, pour des projets qui ne nécessitent pas de gros investissement, je trouve inutile de créer un business plan.

Mais chacun pense comme il le veut.

Ensuite, je recommande vraiment fortement de se renseigner sur la concurrence. C’est pour moi primordial avant de lancer un produit ou un service.

J’ai fait l’erreur de ne pas l’avoir fait en 2018 quand j’ai lancé PANZERSITE. J’en ai payé les frais, crois-moi.

En faisant ça, tu connaitras les tarifs qu’ils appliquent ainsi que ce qu’ils proposent. Tu n’auras plus qu’à proposer une meilleure offre.

Je te recommande de commencer avec un minimum de trésorerie. Si tu vis chez tes parents, c’est le top du top pour te lancer en freelance.

Sinon, ne quitte pas ton travail pour te lancer à pied joint comme un bourrin dans le business.

Prend ton temps. Met de côté. Assure un minimum ta sécurité financière.

Il est maintenant temps de te lancer !

Bien choisir son statut juridique

Il existe plusieurs statuts juridiques pour se mettre à son compte.

Celui que je recommande le plus pour commencer est le statut de micro entreprise.

Le statut de Micro-Entreprise

La micro-entreprise (anciennement appelée auto-entreprise) présente de nombreux avantages, dont celui d’être super simple à créer et gratuite !

En effet, pour créer sa micro-entreprise et ainsi obtenir son numéro de SIRET (indispensable pour facturer), il suffit de remplir un formulaire en ligne.

Une fois fait, tu recevras ton SIRET la semaine suivante.

Félicitations, tu es déclaré et tout est officiel, tu peux facturer !

pay me kim kardashian GIF by GQ

De plus, ce régime est ultra simplifié.

Que ce soit au niveau de ta déclaration de chiffre d’affaires ou de la facturation, tout est facile.

Pour déclarer tes revenus liés à ton activité, il suffit de se rendre sur le site de l’Urssaf à l’adresse suivante : autoentrepreneur.urssaf.fr

Au niveau des cotisations sociales, voici la liste du montant des charges d’une micro entreprise selon son type :

  • Pour de l’achat/revente : 13,80 %
  • Pour de la prestation de service : 23,70 %
  • Pour de l’activité libérale (mon régime) : 24,2 %

Donc en soi, ça va ! C’est assez raisonnable je trouve, même si elles ont augmenté en 2020.

Au moment de ta déclaration, tu vas pouvoir choisir entre une déclaration de tes revenus mensuelle ou trimestrielle.

J’ai opté pour la trimestrielle, que je te recommande pour ne pas t’ennuyer trop souvent avec ça !

Petit tips.

Il peut aussi être utile de se servir d’un assistant virtuel gratuit, tel que tiime-ae.fr.

Cet assistant virtuel va nous servir à créer ses factures, ses devis et même nous rappeler quand est-ce qu’on devra déclarer ses revenus et payer ses cotisations.

L’aide indispensable (ACRE)

En tant que micro-entrepreneur, tu as la possibilité de bénéficier d’une aide très généreuse qui est nommée l’ACRE (anciennement ACCRE).

L’aide à la création ou à la reprise d’une entreprise (ACRE) permet une baisse drastique de 50% du montant des cotisations sociales la première année.

C’est un coup de pouce non négligeable, surtout au début de son activité. C’est donc très appréciable.

Si tu souhaites en savoir plus, je t’invite à te rendre à cette adresse : Service Public ACRE

Le Portage Salarial

Le portage salarial est un régime presque aussi simple, à la différence près qu’il est pensé pour ceux ne voulant pas gérer leur comptabilité et tout ce qui tourne autour de ce genre de choses importantes d’une entreprise.

En plus de ça, le portage salarial permet d’avoir accès aux aides sociales, non négligeables dans certains cas.

Pour faire simple, le particulier ne possède pas d’entreprise et ne facture pas lui-même le client. C’est une autre entreprise qui facture à sa place pour ensuite lui reverser sa rémunération sous forme de salaire.

Il faut savoir que les entreprises qui facturent à ta place toucheront naturellement une commission. C’est donnant-donnant.

Cela peut être une solution pour qui souhaite uniquement se concentrer sur son travail et non pas sur la gestion de son entreprise.

L’Entreprise individuelle (EURL/EIRL)

C’est le régime des indépendants à succès.

Ce régime vise les entrepreneurs avec un bon gros volume de chiffre d’affaires et comporte donc ses avantages.

Il est très simple de se déclarer sous ce régime.

Il permet de déduire ses frais professionnels. Ça, c’est quand même pas rien ! Sache qu’en tant que micro-entrepreneur, tu ne peux pas déduire ces frais.

Attention toutefois selon ton régime EURL ou EIRL, si tu t’endettes, tes dettes professionnelles et privées ne sont pas différenciées. Si ton entreprise est dans la merde, c’est toi qui l’es.

Dans quoi se mettre à son compte ?

Il existe plusieurs types de business sur lequel il est possible de se mettre à son compte. Certains sont plus lucratifs que d’autres, tandis que certains seront plus accessibles.

Je vais tenter de te donner quelques idées de business en ligne.

La prestation de service

La prestation de service entend, comme son nom l’indique, rendre service à quelqu’un ou une entreprise.

Souvent, il est question de faire signer un devis à son potentiel client, puis d’honorer le service dont il est question.

Voici une liste de thématique dans laquelle il est possible de gagner son pain :

  • Développeur informatique (web, application, mobile…)
  • Graphiste (logo designer, réseaux sociaux, flyers…)
  • Livreur à vélo (Deliveroo, Uber Eats…)
  • Éditeur de sites internet (créer des sites internet, les éditer, les tenir à jour…)
  • Rédacteur Web (création de texte pour blog, entreprises, fiche produits…)

Sache que dans la plupart des cas, il va falloir te démarquer et te nicher pour réussir dans l’un des exemples que j’ai énoncés.

C’est sans parler des compétences techniques qu’il faut savoir maitriser.

Cela te donne en tout cas une idée de ce qui est possible de faire.

Le commerce en ligne (ou pas)

Le e-commerce consiste à vendre ses produits sur internet.

Avec une boutique en ligne ou pas. Ce n’est pas obligatoire, même si c’est bien plus pratique, on ne va se mentir. :p

Si tu souhaites vendre en ligne, je t’invite à créer ton shop via les outils suivants, selon ton budget :

  • WooCommerce (plugin WordPress, totalement gratuit, mais pas facile à prendre en main)
  • PrestaShop (il est possible de créer sa boutique gratuitement, mais attention à l’envie d’ajouter des fonctionnalités, souvent onéreuses)
  • Shopify (système de création e-commerce avec abonnement à partir de 29 $ par mois. Système très complet et facile à prendre en main)

Peu importe l’outil que tu choisiras, ces 3 présentés feront l’affaire.

L’artisanat

L’artisanat peu se révéler être une activité très lucrative.

Je pense même qu’elle a vocation à évoluer et reprendre de plus en plus d’importance.

Voici quelques exemples de créations artisanales qui fonctionnent bien :

  • La création/retouche de vêtements
  • La création d’objets en bois
  • La création de chope artisanale (type moyen âge par exemple)
  • Création de mobilier (exemple : https://www.facebook.com/AtelierdeJerem)
  • Création de bijoux (il y a tout à tas d’artisans de ce type sur Etsy !

Conclusion

Et voilà !

Tu sais maintenant tout pour te mettre enfin à ton compte.

Tu connais les 3 régimes principaux pour se mettre à son compte avec leurs avantages et inconvénients.

Tu connais également les 3 centres d’activités principaux des entrepreneurs.

Personnellement, pour débuter ton activité je te suggère de te déclarer sous le régime de la micro-entreprise. C’est selon moi le choix le plus simple pour se lancer sereinement !

guide pour se mettre à son compte

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments