fbpx
Blog Business / SEO / Blogging
Adrien Bur - Blog Business > Réfléxion et Divers > Comment un jeu-vidéo m’a transformé en super négociateur et m’aide à gagner plus d’argent

Comment un jeu-vidéo m’a transformé en super négociateur et m’aide à gagner plus d’argent

Sommaire

Savoir négocier est une compétence très importante quel que soit le business.

Aujourd’hui dans cet article, je vais te dévoiler comment un jeu-vidéo m’a permis de devenir un super négociateur, et de générer beaucoup plus d’argent et de bons échanges.

Bien sûr, je parle d’argent réel, et comment ce jeu me permet, encore aujourd’hui, de gagner plus d’argent.

Pour ceux qui ne le savent pas, Dofus est un jeu massivement multijoueur dans lequel il est nécessaire de se faire des “kamas” pour acheter de l’équipement ou des ressources, dans le but d’améliorer son personnage.

L’économie dans Dofus est totalement régulée par les joueurs. C’est-à-dire que pour la quasi-totalité des biens présents dans le jeu, ce sont les joueurs qui en déterminent le prix.

En plus de ça, les joueurs sont vraiment impitoyables. S’ils sentent que tu es un “noob”, ils ne vont pas hésiter une seule seconde à essayer de t’arnaquer.

Pareil si tu proposes une offre sur-évaluée, tu recevras des messages privés très… moqueurs.

Le marché fait vraiment “réel” et les joueurs ne manque pas de nous le rappeler. Il n’y a aucune place pour la pitié.

Il y a 1 an et demi, je ne faisais que ça sur ce jeu. Je démarrais avec 1 million de kamas, pour monter à plusieurs dizaines de millions.

C’était ce qui me faisait le plus vibrer.

Cette expérience, bien qu’elle soit virtuelle et dans un jeu-vidéo, m’a appris énormément sur les gens et leurs manières de faire des affaires.

Au final, les affaires sur Dofus se passent exactement de la même manière que dans le monde réel.

C’est fou à quel point les gens prennent au sérieux leurs biens virtuels. Un peu de la même façon avec laquelle on tient à notre argent par exemple.

Je pense que tu commences à voir où est-ce que je souhaite en venir au sujet du marché réel.

La prise de risque

Pour espérer gagner de l’argent sur ce jeu, comme en vrai, il existe plusieurs possibilités :

  • Faire des expéditions (donjons, failles, génocide de monstres…)
  • Faire du troc
  • Fabriquer et revendre de l’équipement ou des consommables
  • Prendre part à des guerres de guildes
  • Achat/Revente de marchandises…

C’est le dernier point qui va nous intéresser.

C’est en faisant ce que l’on appelle des “offres en or” que j’ai pu développer mon côté négociateur et chercheur de bonnes affaires.

Mon activité se résumait à acheter des ressources et/ou des équipements afin de les revendre pour faire du bénéfice.

Selon moi, c’était l’un des meilleurs moyen de se faire de l’argent, sans avoir à passer son temps à combattre des monstres, ce qui pouvait nécessiter énormément de temps.

Les seules choses qui étaient nécessaires été d’avoir une excellente connaissance du marché, ainsi que… d’être capable de prendre des risques.

En effet, pour gagner un maximum d’argent il était souvent nécessaire de prendre des risques, qui pouvaient, si mal géré ou foireux, signifier la banqueroute. Purement et simplement.

Tu peux constater que le monde réel fonctionne exactement de la même manière.

Si tu ne prends pas de risque, tu pourras difficilement générer des milliers voir des millions d’euros.

La négociation au cœur du bénéfice

Sur ce jeu comme en vrai, si tu ne sais pas négocier, tu te feras bouffer.

Il m’est d’ailleurs déjà arrivé d’avoir fait de mauvaises affaires.

L’avantage c’est que l’on apprend généralement très rapidement de ses erreurs.

Ces erreurs m’ont poussé à devenir de plus en plus vigilant, de plus en plus renseigné sur ce que j’achetais ou vendais.


Concrètement, la majeure partie de mes revenus actuels viennent du netlinking.

Je suis très à l’aise dans les phases de négociations. Je sais de quoi je parle et j’ai conscience de la valeur réelle de tel ou tel lien. Ce qui me permet d’entretenir de bonnes relations avec certains netlinkeur et de bénéficier d’encore de meilleures offres.

Mais au début, je ne l’étais pas vraiment. J’avais peur de passer pour un “noob” et que l’on se moque de moi.

C’est ce qu’on appelle le syndrome de l’imposteur. Tu l’as probablement aussi vécu si tu as un jour lancé un business.

Fort heureusement, je n’ai pas de problème à sortir de ma zone de confort pour faire le nécessaire, à savoir : vendre pour gagner des thunes.

Premiers posts, premiers messages privés, premières réponses, premières propositions… Finalement tout est allé très vite et je m’y suis senti à faire comme sur Dofus : de l’achat/vente d’offres en or.

Mon côté négociateur est ressorti naturellement pour me faire gagner plus d’argent.

Et c’est un réel plaisir.

À présent je vois vraiment le business comme un jeu. Quel que soit le business.

Un jeu impitoyable et difficile, mais qui te permet de réellement bien t’en sortir si tu en connais les règles.

Conclusion

Je l’ai déjà écrit, les jeux-vidéos m’ont beaucoup apportés dans la vie.

Dofus particulièrement, grâce à son système économique in-game, très ressemblant à celui du monde réel.

Ce qui en fait un système économique si “réel”, ce sont les joueurs, qui ont exactement les mêmes réactions et logique que les clients/vendeurs de la réalité.

Il existe bien d’autres jeux ayants une économie régie par les joueurs, mais je ne suis jamais tombé sur un système économique où les gens donnaient vraiment l’impression de jouer avec leur vie.

Si tu souhaites une bonne simulation de business et tester tes talents de négociateur, je ne peux que te conseiller de tenter l’expérience et de voir cela comme un “business virtuel”.

Si tu t’en sors comme il faut, c’est que tu as probablement compris beaucoup de choses au monde réel des affaires. Il te suffit alors de reproduire ce que tu as appris, en vrai.

Ça demande évidemment plus de courage… mais le jeu en vaut la chandelle 😉

Écrit par
Adrien Bur
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments